Consultez la liste des

organismes de certification

Journées du Qualipole

    Retrouvez toutes les prochaines
    journées du Qualipole

    Actus Qualiblog
    • Évènement : Conférence à Lyon – « Managez le changement ! Votre enjeu pour demain »
      Bienvenue à la 18ème édition de la Journée Qualité organisée par le Master 2 Management de la Qualité des Organisations de l’Université Claude Bernard de Lyon.
      La qualité n’est pas seulement une affaire de bon sens, d’outils et de techniques, mais elle est aussi un état d’esprit et une démarche de changement.
      Pour être toujours au plus proche de vos attentes, nous vous avons concocté une journée de conférences et de débats autour du thème « Managez le changement ! ...
    L'actu adhérents
    AQMC - Manifestation

     

    Labels et Marques de distinction en hôtellerie restauration

     

    Depuis quelques années, de nouvelles préoccupations essentielles ont fait leur apparition dans les métiers de la restauration et de l’hôtellerie :

     

    Lire la suite...
     
    DEINOVE

     

    DEINOVE brevète un « nouvel » antibiotique

     

    DEINOVE, basé à Montpellier (34), est spécialisé dans les biotechnologies au service de problématiques sociétales et économiques, notamment celle liée à la résistance croissante aux antibiotiques.

     

    Lire la suite...
     

    Après plus d’une année de recul sur les premiers audits de certification selon les normes ISO9001 et ISO14001 Version 2015, c’est le moment de faire un tour d’horizon des principaux constats identifiés.

     

    Du coté de l’ISO9001


    On constate que les points forts des organismes ayant mis en place ou fait migrer leur Système de Management de la Qualité, sont :

     

    • le leadership, l’un des points renforcés dans la version 2015 (§ 5)
    • la gestion des ressources (§ 7)
    • la maîtrise des processus « cœur de métier » (§ 8)

     

    D’autres parts, ces mêmes organismes restent perfectibles ou disposent de plusieurs axes de progression, sur les sujets suivants :

     

    • la connaissance et compréhension de son contexte (§ 4), nouvelle thématique et évolution majeur de la version 2015
    • la planification (§ 6) : les risques et opportunités sont identifiés, mais l’identification, la planification et l’évaluation d’efficacité, des processus et actions à mettre en faces restent perfectibles
    • les supports (§ 7) sur la partie gestion des connaissances et compétences
    • la surveillance et amélioration (§ 9 et 10), thématique pourtant déjà présente dans les versions précédentes

     

     

    En synthèse, ces premiers retours d’expérience démontrent que les organismes « pionniers » dans la mise en œuvre de cette version 2015 de la norme ISO9001 bénéficient d’un leadership opérationnel, découlant sur une bonne gestion globale des ressources. D’autre part, la migration n’a pas impacté négativement la maîtrise des processus « cœur de métier ».

     

    Des progrès restent à faire sur la mise en œuvre du management par les risques, la gestion des connaissances, nouvelles thématiques abordées dans la norme ISO9001 2015, mais également sur certains des fondamentaux déjà présents dans les versions précédentes (approche processus, surveillance et amélioration).

     

    Du coté de l’ISO14001

    On constate que les points forts des organismes ayant mis en place ou fait migrer leur système de management environnemental, sont :

    • l’identification des risques et opportunités (§ 4)
    • la communication (§ 7)
    • la maîtrise opérationnelle (§ 8)

    D’autres parts, ces mêmes organismes restent perfectibles ou disposent de plusieurs axes de progression, sur les sujets suivants :

    • le type et l’étendue de la maîtrise ou influence des processus externalisé (§ 8)
    • L’introduction de la perspective de cycle de vie dans l’analyse environnementale et le niveau d’influence de l’organisme sur les différentes étapes du cycle de vie (§ 8)

     

     

    EN SYNTHESE

    Pour résumer, ces premiers retours d’expérience démontrent que les organismes « pionniers » dans la mise en œuvre de cette version 2015 de la norme ISO14001 bénéficient d’une approche risque opérationnelle, d’un processus de communication adéquat. D’autre part, comme pour l'ISO9001, la migration n’a pas impacté négativement la maîtrise des processus opérationnels « internes ».

    Des progrès restent à faire sur l’intégration de « la perspective du cycle de vie » dans l’analyse environnementale, la mise en œuvre de moyen de maîtrise appropriés relatifs au processus externalisé.